Salle de presse

Retrouvez les communiqués des domaines, maisons de négoce et caves coopératives de Bourgogne.

Alerte

Pour ne manquer aucune information des vins de Bourgogne, inscrivez-vous aux alertes.

Rendez-vous presse

  • 23 février 2023Vinosphère 2023 : Mutations sociétales et environnementales, passer à l'action
  • 22 mai 2023Grand Bourgogne Hotel à Paris : 3ème Edition
Voir tout

SUIVEZ-NOUS

FacebookTwitterYouTubeLinkedInFlux rss

Retour à la page précédenteCommuniqués de presse

Signature de la Convention cadre 2022 – 2026

Le 12/12/2022

Signature de la Convention cadre 2022 – 2026

Mardi 6 décembre 2022, 10h30, château du Clos de Vougeot

54 SIGNATAIRES ENGAGÉS POUR LES CLIMATS DU VIGNOBLE DE BOURGOGNE – PATRIMOINE MONDIAL, POUR LEUR CONNAISSANCE, LEUR SAUVEGARDE, LEUR DEVELOPPEMENT, LEUR VALORISATION ET L’EMERGENCE DE COOPERATIONS.

État, collectivités locales, administrations et partenaires de l’Association des Climats du vignoble de Bourgogne… ils sont 54 à s’engager, pour 5 ans, dans un plan d’actions et de financement concerté et partagé pour la connaissance, la sauvegarde, la valorisation et le développement des Climats du vignoble de Bourgogne - Patrimoine mondial de l’Unesco. Une étape primordiale pour continuer d’écrire collectivement l’avenir du territoire inscrit.

Une règle du jeu commune et une feuille de route partagée
Véritable feuille de route, la Convention cadre implique ses signataires pour 5 ans dans la mise en œuvre de 23 fiches-projets, pour un budget global estimé à 9 millions d’euros. Concrètement, chaque fiche-projet comporte un descriptif, une maîtrise d’ouvrage, un budget et des partenaires financiers prévisionnels ainsi que des partenaires techniques. Véritable document de travail, la Convention cadre s’inscrit dans la directe ligne de la Charte territoriale (charte morale signée en 2011 lors de la Marche des Climats) et de la 1ère Convention-cadre 2017-2020 (un plan de 30 actions engageant 12 signataires).

« L’élaboration de cette Convention est le fruit d’un travail approfondi, d’une co-construction avec chacun des acteurs du territoire, élus, services… que je remercie vivement pour cela. Elle traduit la capacité d’action de notre territoire autour du site inscrit et de ses valeurs. C’est une vraie fierté pour nous tous. » Gilles de Larouzière, Président de l’Association

« Cette Convention cadre témoigne de la volonté des gestionnaires du territoire de s’unir autour d’engagements communs. Elle doit être comprise comme un outil de gestion, dynamique, évolutif et concerté. » précise Bertrand Gauvrit, Directeur de l’Association. « Elle précise ainsi les attentes et les engagements pour chaque signataire, les enjeux du projet des Climats et les modalités selon lesquelles les partenaires coordonnent leurs efforts. Les partenaires soutiennent ainsi les projets relevant de leurs compétences et de leurs priorités en mobilisant des fonds dédiés. »

La Convention cadre constitue enfin un outil essentiel et efficace pour la Conférence territoriale, qui réunit les élus et représentants du monde viticole concernés par la gestion du site inscrit. Elle sera aux fondements des échanges au sein des instances de pilotage et d’animation.

Focus sur les 3 priorités-clés
La stratégie globale est de poursuivre le plan de gestion rédigé en 2014, lors de la période de candidature, et de continuer de l’enrichir au regard des exigences et des demandes tant du Comité du patrimoine mondial que des gestionnaires du territoire et du site inscrit.  La rédaction de cette seconde Convention cadre a ainsi fait émerger 3 objectifs-clés :
1. Consolider le processus de gestion partagée du site du Patrimoine mondial ;
2. Inscrire la thématique du développement durable au centre du programme d’actions ;
3. Valoriser l’inscription au Patrimoine mondial auprès de tous les publics à travers une stratégie partagée de développement et d’animation « Route des Grands Crus de Bourgogne ».

54 signataires
Cette nouvelle Convention cadre a vu le nombre de signataires grandir, afin d’y intégrer l’intégralité des maires des communes faisant partie du site inscrit, aux côtés des membres historiques de la Conférence territoriale.

CONTACT PRESSE
Association des Climats du vignoble de Bourgogne – Patrimoine mondial
Delphine Thevenot-Martinez : communication@climats-bourgogne.com / 03 80 20 10 40 / 06 31 42 13 50

MÉMO

LA CHARTE TERRITORIALE
Une règle du jeu commune, toujours d’actualité

Signée solennellement le 8 avril 2011, lors de la Marche des Climats, par 53 gestionnaires du territoire, la Charte territoriale définit toujours à ce jour l’engagement moral et le cadre éthique de la gestion du site désormais inscrit au Patrimoine mondial.

LA CONFERENCE TERRITORIALE
L’organe de décision de la Mission Climats

Elle réunit une trentaine de membres dont 3 co-Présidents (le Maire de Dijon, le Maire de Beaune, un représentant du monde viticole). Son bras opérationnel est la Commission technique permanente, qui réunit les différents techniciens des structures représentées dans la Conférence territoriale. C’est elle qui met en œuvre les orientations et les actions validées par la Conférence territoriale (dont celles de la Convention-cadre).

Top