Les millésimes

Millésimes 2013

Un froid intense caractérise le début d’année et précède un printemps frais et maussade. Les températures et l’ensoleillement sont nettement déficitaires. De fait, le débourrement se fait avec une dizaine de jours de retard par rapport à la normale. La fraîcheur et l’humidité persistantes entraînent un étalement de la floraison. Dans ces conditions, coulure et millerandage font leur apparition. Le cycle de la vigne est décalé de trois semaines par rapport à la moyenne des 10 années qui précèdent. De puissants orages de grêle occasionnent des dégâts considérables en Côte de Beaune, dans le Grand Auxerrois, sur Chablis et dans le Mâconnais. Heureusement, avec l’été, soleil et chaleur font leur apparition pour que les raisins puissent bien finir de mûrir. 

Pictogramme vin blanc de Bourgogne millésime 2013

Les vins blancs, après quelques années de vieillissement, se sont assouplis et révèlent une gamme aromatique de qualité, où fruits secs et notes miellées s’associent parfaitement. La bouche reste fraîche, tendue par de belles expressions minérales. 2013 : un millésime d’une tenue remarquable !

 
Pictogramme vin rouge de Bourgogne millésime 2013

Les vins rouges présentent au nez un condensé de petits fruits à noyau, de fruits secs, de fleurs séchées et de sous-bois. Quant à leur bouche, elle est franche et d’une grande finesse, marquée par une trame tannique de qualité.  2013, un millésime aux magnifiques surprises.

 

 

 

 
Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération