Les millésimes

Millésimes 2009

L’hiver a été particulièrement froid avec, en janvier et février, des températures nettement en-dessous des normales de saison. Il faut attendre mars pour voir la tendance s’inverser. Avec l’arrivée du printemps, les températures s’élèvent et favorisent la reprise du cycle végétatif. Le débourrement se situe à une date proche de la moyenne des 15 années précédentes. Grâce à des températures supérieures à la moyenne saisonnière durant la deuxième décade de mai, la floraison se déroule de façon rapide et homogène, avec quelques jours d’avance dans les secteurs les plus hâtifs. Après de violents orages à la mi-juillet, un temps chaud et sec s’installe de fin juillet à mi-octobre. Il donne tout leur temps aux raisins pour arriver à parfaite maturité, d’autant qu’avec un état sanitaire parfait, les vendanges peuvent prendre leur temps : elles s’étalent ainsi sur plusieurs semaines, de la seconde décade de septembre à début octobre. 

Pictogramme vin blanc de Bourgogne millésime 2009

Les vins blancs sont riches, avec un profil aromatique marqué par d’intenses notes de fruits bien mûrs et une belle évolution. Leur bouche est ronde et charnue, équilibrée par une fraîcheur qui a su se maintenir. 2009 : un millésime riche qu’il faut maintenant apprécier.

 
Pictogramme vin rouge de Bourgogne millésime 2009

Les vins rouges se dégustent aujourd’hui avec gourmandise. Les petits fruits rouges et noirs ont laissé la place à une harmonie de senteurs où se mêlent fruits confits, épices, réglisse, sous-bois, champignons et fleurs fanées. La bouche n’est pas en reste grâce à son ampleur, sa richesse et sa texture soyeuse. 2009 : un superbe millésime à découvrir absolument !

 

 

 
Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération