La Bourgogne et ses Appellations
Carnet de voyage Envoyer à un amiImprimer

Mâcon-Montbellet

Toutes les appellations à votre portée

Le vignoble de Bourgogne donne naissance à de grands vins à la renommée historique et internationale.
Si les plus célèbres sont les Premiers et Grands Crus, vous découvrirez aussi de très belles appellations Régionales ou Villages qui feront voyager vos sens.

Avec 84 appellations, votre exploration ne fait que commencer !

(La Bourgogne a longtemps communiqué sur 100 AOC : il s’agit  en fait de 84 AOC auxquelles avaient été ajoutées les Dénominations Géographiques Complémentaires de l’AOC Bourgogne).

Information sur la classification des appellations

Mâcon-Montbellet

Couleur / cépage

Vins blancs, cépage Chardonnay

Caractères des vins

Le Mâcon-Montbellet blanc offre à l’œil un or jaune pâle, aux reflets argentés. Plus austère que les appellations voisines, son nez s’ouvre sur des notes végétales évoquant le buis et la paille, associées aux arômes des fruits à coque (amande verte) et à une certaine minéralité, issue d’une touche pierreuse. La bouche s’avère ample et grasse. Elle laisse une longueur appréciable du fait d’une mâche d’avantage fruitée. Vin confidentiel, le Mâcon-Montbellet se déguste dans sa jeunesse.

Conseil du sommelier

Blanc : pour une association toute en complémentarité étant donné la vivacité fréquente en bouche de ce vin, choisissez en entrée une tourte aux poireaux ou des verrines de risottos aux recettes crémeuses. Laissez ensuite sa trame acidulée trancher avec le beurre persillé des fruits de mer à la plancha (couteaux), des huîtres gratinées et des fameux escargots de Bourgogne.
Températures de service : 10 à 11°C à l’apéritif, 11 à 12°C durant le repas.

Situation

Situé sur le piémont Mâconnais, le terroir de Montbellet est baigné par la Saône à l’est et protégé, à l’ouest, par les premiers contreforts des monts du Mâconnais. Au sud, les vignes voisinent avec les premières parcelles classées en AOC Viré-Clessé, tandis qu’au nord commence le vignoble d’Uchizy.

Si le Mâconnais conserve encore dans ses structures agraires les traces visibles d’activités diversifiées, c’est à Montbellet que la polyculture est la plus perceptible. Depuis la grande route (ex. Nationale 6), le regard embrasse de vastes champs ouverts aux grandes cultures, jouxtant les gras pâturages du lit majeur de la Saône, bordés de peupliers.

La vigne trouve refuge à proximité des hameaux dispersés, dont le patrimoine rappelle la présence stratégique d’autres puissances foncières féodales : Marfontaine, fief comtal des redoutés Barons de Montbellet (12ème siècle), Mercey, dépendance de la commanderie templière de Chalon-sur-Saône, reprise en 1333 par les influents chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Terroirs

En bordure de la plaine bressane, le vignoble subit l’influence climatique continentale contrastée du couloir de la Saône. Parcouru par l’air glacial de la bise en hiver, il est parfois nappé de brouillard et connaît des températures estivales généralement élevées. Dans cette partie du piémont Mâconnais, le socle calcaire plonge graduellement sous les sables et limons du val de Saône. Le terroir de Montbellet présente ainsi une topographie en pente douce, d’ouest en est, descendant de 230 mètres à Thurissey, à 180 mètres.

A hauteur de Thurissey, le vignoble occupe le pied de côte légèrement pentu, exposé à l’est, dans le prolongement terminal du coteau classé en appellation Viré-Clessé. Le terroir repose sur un substrat carbonaté du Kimméridgien (- 155 millions d’années) et des sols ferrugineux. En allant vers le val de Saône, les îlots viticoles calcaires émergent de façon discontinue des alluvions fluviatiles récentes. Ces légères proéminences bien ensoleillées présentent des sols blancs argileux, très caillouteux, dérivés des calcaires et marnes du Jurassique, arrachés des coteaux à l’issue de la dernière glaciation.

Au Cœur des Terroirs de Mâcon-Montbellet

En bref

  • Catégorie

    Appellation Régionale

  • Région viticole

    VIGNOBLE DU MÂCONNAIS

  • Information

    Dénomination géographique complémentaire de l’appellation Régionale « Mâcon » dans le Mâconnais. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Montbellet désigne les vins blancs issus de l’aire délimitée à l’intérieur du seul village de Montbellet.

  • Superficie en production

    Superficie en production : 7 ha

    *Source : moyenne 3 ans 2016-2018

This text will be replaced
This text will be replaced

Découvrez Bourgogne Maps, l'atlas intéractif

Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération