La Bourgogne et ses Appellations
Carnet de voyage Envoyer à un amiImprimer

Mâcon-Davayé

Toutes les appellations à votre portée

Le vignoble de Bourgogne donne naissance à de grands vins à la renommée historique et internationale.
Si les plus célèbres sont les Premiers et Grands Crus, vous découvrirez aussi de très belles appellations Régionales ou Villages qui feront voyager vos sens.

Avec 84 appellations, votre exploration ne fait que commencer !

(La Bourgogne a longtemps communiqué sur 100 AOC : il s’agit  en fait de 84 AOC auxquelles avaient été ajoutées les Dénominations Géographiques Complémentaires de l’AOC Bourgogne).

Information sur la classification des appellations

Mâcon-Davayé

Couleur / cépage

Vins blancs, cépage Chardonnay.
Vins rouges, cépage Gamay.

Caractères des vins

D’un or jaune aux reflets d’argent, le Mâcon-Davayé blanc s’avère très expressif, marqué par des premières notes gourmandes de jus de fruits à chaires blanches (pomme Reinette, poire William). Avec l’oxygénation, il évolue davantage sur des nuances florales (aubépine, fleurs blanches du jardin). En bouche, il offre de la souplesse par sa matière fruitée, bien soutenue en longueur par une fraîcheur riante.

Notamment issu des contreforts de la roche de Vergisson, le vin rouge, élevé en parti en fût de chêne, offre un compromis entre le sérieux d’un Gamay de garde et l’accessibilité d’un vin plaisir charmeur et friand. Les arômes de petits fruits rouges (framboise, myrtille, cassis) virevoltent avec les épices (poivre blanc), tandis que la bouche procure une rondeur gourmande, grâce à des tanins fondus.

Conseil du sommelier

Blanc : Par son caractère aromatique solaire et sa  souplesse en bouche ce vin s’accordera naturellement avec les fromages de chèvres à pâte fine et croûte fleurie à l’affinage mi-sec : le traditionnel AOC Mâconnais ou son voisin Charollais pour un apéritif du terroir. Poursuivez avec des émincés de volaille de Bresse grillés ou une friture de Saône. Au-delà de l’accord, ce vin blanc sublimera les plats locaux de poissons d’eau douce (carpe des Dombes au vin blanc, pochouse de Verdun sur le Doubs).
Températures de service : 10 à 11°C à l’apéritif, 11 à 12°C durant le repas.

Rouge : Servez ce vin rouge un peu frais lors d’un mâchon bourguignon chic à l’heure du brunch. Son nez épicé et sa structure friande accompagnera à merveille les dés de jambon persillé de Bourgogne, la charcuterie briochée (brioche aux griaudes du Morvan) accompagnée d’une salade du jardin. Côté sucré dégustez le sur des salades de fruits rouges d’été (groseilles ballon, groseilles, cassis, framboises) servies avec leur biscuit à la cuillère.
Température de service : 12 à 14°C.

Situation

Véritable porte d’entrée vers les escarpements rocheux de Solutré-Pouilly et Vergisson, le village de Davayé voit son terroir limité à l’est par la dépression de la Petite Grosne. A proximité de cette dernière, la dénomination géographique Mâcon-Davayé s’étale en marge des vignes de l’appellation Saint-Véran.

Stratégiquement implanté, le village devient logiquement le siège de l’une des plus importantes châtellenies du Mâconnais, dont la juridiction s’étend sur les paroisses de Davayé-Chevignes, Saint-Léger, Charnay, Solutré et Vergisson.

Ces domaines ecclésiastiques fortifiés passent sous garde royale permanente au cours du 13ème siècle et deviennent, au 14ème, l’enjeu des guerres entre Armagnacs et Bourguignons, dans le contexte de la Guerre de 100 ans.

Le souvenir de la ligne de front séparant ces deux partis est rappelé par le tracé du chemin dit « des Allemands », dénomination évoquant l’origine germanique des mercenaires du Duc de Bourgogne accomplissant leur ronde vers 1420.

De nos jours, Davayé est réputé pour son lycée agricole, à l’architecture bien visible depuis les hauteurs des roches, où sont formés les futurs vignerons et œnologues du monde entier.

Terroirs

Les vignes de Mâcon-Davayé bordent la Route des Allemands, là où la Petite Grosne reçoit la rivière Denante traversant Davayé. Elles poussent sur des replats légèrement orientés au levant, avec des variations sud-est, nord-est, à une altitude d’environ 200 mètres (les Echelattes, les Quinces, les Prés Cousins, les Belouzes).

En ces secteurs relativement bas, les terrains d’âge secondaire (- 150 million d’années) sont recouverts de couches argileuses et, parfois, sableuses, alternant avec des veines de pierres calcaires, anguleuses car fractionnées par l’érosion. Cette description semble correspondre à l’origine du nom « Grosne », tiré du mot protohistorique « gravonnos », qui se rapporte à une « terre sableuse alluviale ».

Au Cœur des Terroirs de Mâcon-Davayé

En bref

  • Catégorie

    Appellation Régionale

  • Région viticole

    VIGNOBLE DU MÂCONNAIS

  • Information

    Dénomination géographique complémentaire de l’appellation Régionale « Mâcon » dans le Mâconnais. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Davayé désigne les vins blancs, rouges et rosés issus de l’aire délimitée à l’intérieur du seul village de Davayé.

  • Superficie en production

    Superficie en production :
    Blancs : 17 ha
    Rouges : 2 ha

    *Source : moyenne 3 ans 2016-2018

This text will be replaced
This text will be replaced

Découvrez Bourgogne Maps, l'atlas intéractif

Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération