La Bourgogne et ses Appellations

Mâcon-Chardonnay

Toutes les appellations à votre portée

Le vignoble de Bourgogne donne naissance à de grands vins à la renommée historique et internationale.
Si les plus célèbres sont les Premiers et Grands Crus, vous découvrirez aussi de très belles appellations Régionales ou Villages qui feront voyager vos sens.

Avec 84 appellations, votre exploration ne fait que commencer !

(La Bourgogne a longtemps communiqué sur 100 AOC : il s’agit  en fait de 84 AOC auxquelles avaient été ajoutées les Dénominations Géographiques Complémentaires de l’AOC Bourgogne).

Information sur la classification des appellations

Mâcon-Chardonnay

Couleur / cépage

Vins blancs, cépage Chardonnay

Caractères des vins

D'un bel or jaune pâle aux reflets d'argent, le Mâcon-Chardonnay, issu du cépage du même nom, offre globalement une palette aromatique très gourmande. Plutôt fruités, les vins s'ouvrent sur des paniers de fruits du verger bien mûrs (pomme, poire, abricot, pêche), ainsi que sur la pâte de coing, assez caractéristique de l’appellation. L'attaque est souvent très franche, suivie d’une trame acidulée. On dit ici qu'il « chardonne » !

Conseil du sommelier

Blanc : Par son caractère aromatique solaire et sa souplesse en bouche ce vin s’accordera naturellement avec les fromages de chèvres à pâte fine et croûte fleurie à l’affinage mi-sec : le traditionnel AOC Mâconnais ou son voisin Charollais pour un apéritif du terroir. Poursuivez avec des émincés de volaille de Bresse grillés ou une friture de Saône. Au-delà de l’accord, ce vin blanc sublimera les plats locaux de poissons d’eau douce (carpe des Dombes au vin blanc, pochouse de Verdun sur le Doubs).
Températures de service : 10 à 11°C à l’apéritif, 11 à 12°C durant le repas.

Situation

Situé dans la partie septentrionale du Mâconnais, le vignoble classé en Mâcon-Chardonnay s’étend sur les versants de deux vallées : d’une part dans le prolongement nord des coteaux de Lugny jusqu’au village d’Ozenay, de l’autre entre Chardonnay et les hauteurs dominant Tournus, où commence l’appellation Mâcon-Mancey.

Désignant à la fois un vin, un cépage et un village, l’évocation de Chardonnay fascine et intrigue tout autant.

Fondé à partir d’un premier habitat gallo-romain, l’antique Cardonacum devenu Chardonnay avec le temps, connaît un développement viticole précoce, comme en témoigne un abondant patrimoine dédié à la transformation du raisin : grange dîmière de l’abbaye Saint-Philibert à Champvent, ferme fortifiée du Chapitre cathédral de Saint-Vincent de Mâcon, caves du château d’Ozenay.

Dès la fin du 19ème siècle, le village se distingue par la production de vins blancs élaborés à partir du fameux cépage, alors connu sous de multiples dénominations. Visitant la propriété du Baron d’Empire Chapuis-Montlaville vers 1860, le Docteur Jules Guyot, théoricien de la technique de taille de la vigne, remarque ainsi la présence de vieux pieds de « Chardennets », âgés de plus de quatre-vingt ans.

Peu à peu, le nom du village Chardonnay se confond avec celui du plant de vigne, devenu depuis la variété blanche la plus répandue au monde (plus de 200 000 ha).

Terroirs

Dans cette partie nord du Mâconnais central, le vignoble de Chardonnay occupe le prolongement nord de la courte vallée de Lugny à l’ouest et la partie nord du grand chaînon montagneux, qui va de Chaintré en direction de Tournus. Le vignoble s’échelonne entre 240 mètres, au sein des villages, et 350 mètres, au sommet des coteaux.

De façon symétrique, d’ouest en est, les vignes les plus hautes et exposées au soleil levant profitent des calcaires oolithiques chauds, rougeâtres en surface, sur les versants de Champvent-Gratay-Ozenay, des carrières de Chardonnay et de Crâ sur Plottes.

A l’approche des villages, puis du fond de vallée, le terrain se fait plus marneux, collant et fossilifère (pholidamyes ou « coquillage en cœur »), notamment en abordant le revers de côte au terrain blanc, réputé pour donner des vins plus vifs. Sur le replat, les sols argilo-siliceux d’âge kimméridgien, appelés « Beluzes » dans le Mâconnais, permettent un enracinement plus facile et tout aussi qualitatif du Chardonnay.

Au Cœur des Terroirs de Mâcon-Chardonnay

En bref

  • Catégorie

    Appellation Régionale

  • Région viticole

    VIGNOBLE DU MÂCONNAIS

  • Information

    Dénomination géographique complémentaire de l’appellation Régionale « Mâcon » dans le Mâconnais. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Chardonnay désigne les vins blancs issus de l’aire délimitée à l’intérieur des villages de Chardonnay, Ozenay, Plottes et Tournus pour partie.

  • Superficie en production

    Superficie en production : 231 ha

    *Source : moyenne 3 ans 2016-2018

This text will be replaced
This text will be replaced

Découvrez Bourgogne Maps, l'atlas intéractif

Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération