La Bourgogne et ses Appellations

Mâcon-Chaintré

Toutes les appellations à votre portée

Le vignoble de Bourgogne donne naissance à de grands vins à la renommée historique et internationale. Pourtant, la Bourgogne ne se résume pas à ses appellations iconiques. A côté des AOC Villages Premiers Crus et Grands Crus, vous découvrirez, dans notre classification, de très belles appellations Régionales ou Villages qui feront voyager vos sens.

La liste des Climats et lieux-dits du vignoble de Bourgogne est également disponible à partir de cette page.

Grâce à cet outil, découvrez les 84 appellations bourguignonnes (voir la liste complète).
Mais, votre exploration ne fait que commencer ! Les vins de Bourgogne n’ont jamais atteint une aussi belle qualité que maintenant : à côté des grandes appellations « références », n’hésitez pas à vous aventurer du côté des appellations « découvertes » qui n’ont pas fini de vous surprendre !

Pour une exploration ludique, testez notre quizz « quel Bourgogne est fait pour vous ? » ou visitez Bourgogne Map, avec ces cartes interactives.

  • Catégorie

    Appellation Régionale

  • Région viticole

    VIGNOBLE DU MÂCONNAIS

  • Couleur / cépage

    Vins blancs, cépage Chardonnay

  • Superficie en production : 56 ha

    *Source : moyenne 3 ans 2016-2018

  • Dénomination géographique complémentaire de l’appellation Régionale « Mâcon » dans le Mâconnais. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Chaintré désigne les vins blancs issus de l’aire délimitée à l’intérieur des villages de Chaintré, Chânes, Crêches-sur-Saône.

Caractères des vins - Mâcon-Chaintré

Caractères
des vins

Fruit d’un terroir géographiquement très cohérent, le Mâcon-Chaintré blanc évoque déjà le sud, avec sa couleur or jaune brillant. Le premier nez se révèle finement expressif, rappelant les agrumes (citron, pamplemousse) et les fruits exotiques. Dans un deuxième temps, des parfums délicats de fleurs blanches (amandier, rose) apportent une certaine complexité aromatique. Ce vin conjugue matière, longueur et équilibre avec du gras, de la rondeur et une tension progressive en finale.

Conseil du sommelier - Mâcon-Chaintré

Conseil
du sommelier

Blanc : Par son caractère aromatique solaire et sa  souplesse en bouche ce vin s’accordera naturellement avec les fromages de chèvres à pâte fine et croûte fleurie à l’affinage mi-sec : le traditionnel AOC Mâconnais ou son voisin Charollais pour un apéritif du terroir. Poursuivez avec des émincés de volaille de Bresse grillés ou une friture de Saône. Au-delà de l’accord, ce vin blanc sublimera les plats locaux de poissons d’eau douce (carpe des Dombes au vin blanc, pochouse de Verdun sur le Doubs).
Températures de service : 10 à 11°C à l’apéritif, 11 à 12°C durant le repas.

Situation - Mâcon-Chaintré

Situation

Le vignoble du Mâcon-Chaintré occupe l’extrême pointe méridionale des monts du Mâconnais, dans le prolongement de l’aire d’appellation Mâcon-Vinzelles. Au sud, débute l’appellation Saint-Véran sur le village de Chânes, alors que la route départementale D169 marque la séparation entre le Pouilly-Fuissé à l’ouest et le Mâcon-Chaintré à l’est.

Tandis que le village de Chaintré s’est établi autour de son église, perchée à 274 mètres, le château, très remanié depuis le 14ème siècle, s’est édifié au plus bas du coteau (194 mètres). Ses propriétaires successifs, commerçants enrichis et officiers royaux anoblis, attestent du rôle de la bourgeoisie lyonnaise dans l’expansion qualitative du vignoble et le commerce des vins. Leurs initiatives viticoles trouvent un cadre règlementaire au 20ème siècle, notamment grâce à un enfant du pays.

Près de la cave coopérative de Chaintré, une plaque commémore la mémoire de Charles Perraton. Investi dans le syndicalisme viticole dès 1919, il contribue par ses travaux au sein du nouveau Comité National des Appellations d’Origine, en 1935, à la mise en place des premiers cahiers des charges définissant les futures appellations viticoles.

Terroirs - Mâcon-Chaintré

Terroirs

Bénéficiant de la très grande homogénéité géologique du versant de Loché-Vinzelles, les vignes du Mâcon-Chaintré poussent sur une pente très douce orientée au levant, entre 180 et 218 mètres d’altitude. Le contexte climatique, sous influence méridionale, crée des conditions très favorables au cycle végétatif.

Le vignoble occupe les formations issues de l’âge quaternaire (à partir de - 2,5 millions d’années), à savoir des éboulis caillouteux, provenant de l’érosion de la côte bajocienne (- 170 millions d’années), mêlés à des argiles. Les sols, enrichis en alluvions, sont plus profonds que sur le haut de coteau.

Au Cœur des Terroirs de Mâcon-Chaintré

Rechercher sur la map
This text will be replaced
Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération