La Bourgogne et ses Appellations

Bâtard-Montrachet

Toutes les appellations à votre portée

Le vignoble de Bourgogne donne naissance à de grands vins à la renommée historique et internationale. Pourtant, la Bourgogne ne se résume pas à ses appellations iconiques. A côté des AOC Villages Premiers Crus et Grands Crus, vous découvrirez, dans notre classification, de très belles appellations Régionales ou Villages qui feront voyager vos sens.

La liste des Climats et lieux-dits du vignoble de Bourgogne est également disponible à partir de cette page.

Grâce à cet outil, découvrez les 84 appellations bourguignonnes (voir la liste complète).
Mais, votre exploration ne fait que commencer ! Les vins de Bourgogne n’ont jamais atteint une aussi belle qualité que maintenant : à côté des grandes appellations « références », n’hésitez pas à vous aventurer du côté des appellations « découvertes » qui n’ont pas fini de vous surprendre !

Pour une exploration ludique, testez notre quizz « quel Bourgogne est fait pour vous ? » ou visitez Bourgogne Map, avec ces cartes interactives.

  • Catégorie

    Appellation Grand Cru

  • Région viticole

    VIGNOBLE DE LA CÔTE DE BEAUNE

  • Création de l'appellation

    31 juillet 1937

  • Couleur / cépage


    Vins blancs exclusivement, cépage Chardonnay.


  • Superficie en production* :
    1 hectare (ha) = 10 000 m2 = 24 ouvrées
    10,27 ha
    *en 2018


  • Appellations Grand Cru de la Côte de Beaune, en Côte-d’Or (AOC).
    Communes de production : Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet.
    Sur l’étiquette, la dénomination GRAND CRU doit obligatoirement figurer immédiatement au-dessous du nom de chacune de ces appellations dans une taille de caractères identique.

Caractères des vins - Bâtard-Montrachet

Caractères
des vins


Si des nuances apparaissent au sein des différents Climats, des traits leur sont communs. Sous une robe or à reflets émeraude, jaunissant avec l’âge, le bouquet de l'appellation Bâtard-Montrachet suggère le beurre et le croissant chaud, la fougère, les fruits secs, les épices et le miel. On ne distingue plus le corps et le bouquet, tant structure et harmonie se fondent en une unité parfaite.
Onctueuse et ferme, seche et caressante, enveloppée et profonde, l'appellation Bâtard-Montrachet possède toutes les grâces sous un caractère inflexible.

Conseil du sommelier - Bâtard-Montrachet

Conseil
du sommelier

En blanc : la puissance et la persistance aromatique de ces seigneurs imposent des mets nobles, sophistiqués et de texture complexe. De la belle cuisine en somme. Le foie gras en pâté, bien sûr, mais aussi le caviar. Le homard, la langouste, les grosses crevettes sauvages, puissantes en saveur et fermes, voire croquantes sous la dent, rendront un hommage mérité à l'appellation Bâtard-Montrachet
et équilibreront son opulence. Les poissons blancs fermes, comme la lotte, seront également à la fête. Mais on n’oubliera pas non plus les poules et poulardes de belle lignée, élevées en plein air, dont la finesse de chair sera délicatement enrobée par la texture onctueuse et noble de l'appellation Bâtard-Montrachet.
Avec une sauce crémée aux champignons, ce ne sera que mieux, même sur une pièce de veau poêlée ou en sauce, que l’acidité longue et subtile de l'appellation Bâtard-Montrachet soulignera avec une grande classe.
Température de service : 12 à 14 °C.

Situation - Bâtard-Montrachet

Situation

Les villages de Puligny-Montrachet et de Chassagne-Montrachet ont en partage le Montrachet et le Bâtard-Montrachet. Chevalier sur Puligny ainsi que Bienvenues, Criots sur Chassagne. Ce sont les Grands Crus les plus méridionaux de la Côte-d’Or, entre Meursault (au nord) et Santenay (au sud).
Apparu au Moyen-Âge, oeuvre initiale de l’abbaye cistercienne de Maizières et des seigneurs de Chagny, le Montrachet (prononcé Mon-Rachet) prend tout son éclat au XVIIème siècle. Nul ne le conteste : ce que le Chardonnay fait de mieux sur la Terre ! Le Montrachet est aussi une famille réunissant 4 Grands Crus proches : Chevalier-Montrachet, Bâtard-Montrachet, Bienvenues-Bâtard-Montrachet et Criots-Bâtard-Montrachet (AOC Grands Crus du 31 juillet 1937).

Terroirs - Bâtard-Montrachet

Terroirs


Géologie du jurassique (175 millions d’années). Exposition au levant et au midi entre 265 et 290 mètres d’altitude (Chevalier), entre 250 et 270 mètres (Montrachet), entre 240 et 250 mètres (Bâtard, Bienvenues, Criots). En Montrachet, des sols peu épais sur un calcaire dur, traversés par une bande de marne rougeâtre. En Chevalier, des sols minces et pierreux : rendzines légères formées sur des marnes et calcaires marneux. En Bâtard, des sols bruns calcaires plus épais et plus argileux du côté du piémont.

Liste des Climats et lieux-dits
de cette appellation

Grands crus

Bâtard-Montrachet
Rechercher sur la map
This text will be replaced
Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération