Dernières nouvelles
Carnet de voyage Envoyer à un amiImprimer

Actualités - Millésime 2019 en Bourgogne, la magie des années en 9

Mais que se passe-t-il ces jours-ci dans votre vignoble préféré ? Où allez-vous pouvoir passer votre prochain week-end, emmener vos amis ?
Cette rubrique vous permet de garder le contact, tout en découvrant les informations les plus récentes et en surveillant les prochains rendez-vous que vous fixent les vins de Bourgogne.
A consulter sans modération !

Continuez votre exploration !

Suivez-nous

FacebookTwitterYoutubeLinkedIn

Millésime 2019 en Bourgogne, la magie des années en 9

Depuis le début du 20ème siècle, les années en 9 sont de grandes années pour les vins de Bourgogne. 2019 respecte la tradition ! 

Travail de la vigne

2019 est une année singulière et fortement contrastée. Il a fait chaud et sec, mais les vins affichent une fraîcheur et une gourmandise qui ravira les amateurs de vins de Bourgogne. Ce millésime a d’ailleurs fais ses premiers émules à l’occasion de la Vente des Vins des Hospices de Beaune.

 

Un début d’année printanier

Le millésime 2019 est marqué par un hiver plutôt doux, avec des températures supérieures à la moyenne en décembre et février. Les précipitations, par contres sont variables : décembre est très arrosé, février beaucoup moins. Le cycle végétatif démarre donc assez précocement, avec un débourrement légèrement en avance dans certains secteurs.

 

Un printemps automnal

Les températures clémentes de mars permettent une belle évolution de la vigne. Les parcelles les plus en avance atteignent le stade mi-débourrement dès les premiers jours d’avril.  S’ensuit une période de froid qui bloque le cycle végétatif et provoque quelques dégâts à travers le vignoble. Le cycle végétatif redémarre seulement après la mi-avril, grâce à la hausse des températures.  Les dernières parcelles atteignent le stade mi-débourrement  à la mi-avril.
Courant mai, la vigne se développe bien, une vague de chaleur parcourant la Bourgogne jusque début juin. De puissantes rafales de vent et un fort rafraîchissement s’installent ensuite sur la France. Ils entravent partiellement la floraison, qui prend un peu de retard.

 

Un été sous le signe de la chaleur

La chaleur et le manque d’eau s’imposent ensuite. Dans la grande majorité, les vignes conservent un excellent état sanitaire jusqu’aux vendanges. Les quelques précipitations d’août aident au développement de la vigne et lancent la véraison. Globalement, la vigne a plutôt bien résisté au manque d’eau, restant vigoureuse jusqu’au bout ! La fin août et le début septembre restant au beau fixe, la maturation se fait à un bon rythme.

 

Des vendanges longues

Les vendanges pour les Crémant de Bourgogne débutent le 30 août. Celles pour les vins tranquilles démarrent une semaine plus tard et s’étalent jusqu’à la mi-octobre. Cette durée inhabituelle est possible grâce à l’excellent état sanitaire des raisins et au maintien de conditions météo favorables. Tenant compte de la diversité des maturités de chaque parcelle, les vignerons récoltent au rythme du raisin. Aucune règle géographique : les analyses de maturité et la dégustation des baies prévalent.

 

Amaury Devillard, propriétaire du Château de Chamirey à Mercurey, vous raconte en 2 mn cette année hors norme :

 

Pour aller plus loin dans la compréhension des étapes de développement de la vigne. 

Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
Climat du vignoble de bourgogne patrimoine mondial