Chroniques de la vigne : conversation avec mon grand-père. La BD qui vous plonge dans l’histoire viticole de la Bourgogne

Fred Bernard a comme qui dirait le vin dans le sang. Né peu après les vendanges à Savigny-lès-Beaune, il a grandi au milieu des cartons et des caisses de bouteilles avec comme terrain de jeu les caves de son grand-père et de son arrière grand-père, tous deux vignerons. On lui répétait en boucle : « Quand tu seras grand, tu feras du vin ». Lui, passionné par la nature, se voyait bien devenir vétérinaire ou explorateur ! Reçu au concours des Beaux-Arts de Beaune, puis diplômé de l’école Emile Cohl à Lyon, il deviendra finalement auteur. En 1996, il publie ses premiers albums jeunesse et d’emblée son style et sa plume font mouche.

Fred Bernard est du genre inspiré, il a le goût de l’aventure et de l’écriture. En piochant dans ses souvenirs, ses rencontres, ses voyages, il imagine des personnages vivants et attachants et des histoires singulières qui n’intéressent pas seulement les enfants. En 2001, à son retour d’Afrique, il se lance dans la bande dessinée avec La tendresse du crocodile, suivie par L’ivresse du Poulpe, Lily Love Peacock, La patience du tigre et La paresse du panda. Cette pentalogie nous invite à suivre les aventures de Jeanne Picquigny, son héroïne fétiche, propriétaire de vignes en Bourgogne et aventurière…

Infatigable conteur et curieux de tout, il adore essayer tous les types d’écrits et joue de ses modèles pour mieux les réinventer. Comme avec ses Chroniques de la Vigne, véritable ode au vin, atypique et chaleureuse. Au fil des pages, Fred Bernard nous livre de courtes histoires inspirées de conversations avec son grand-père, des anecdotes de ses aïeux et des réflexions personnelles sur le vin et la dégustation. Une balade à « l’ombre des jeunes vignes en fleurs », un saut à pieds joints dans l’enfance, un regard complice sur la vie et la viticulture, un voyage dans le temps… Touchant, subtil et bourré d’humour. Comme quoi, tous les chemins mènent en Bourgogne !