Dernières nouvelles
Carnet de voyage Envoyer à un amiImprimer

Actualités - Millésime 2017 : toute l’élégance de la Bourgogne

Mais que se passe-t-il ces jours-ci dans votre vignoble préféré ? Où allez-vous pouvoir passer votre prochain week-end, emmener vos amis ?
Cette rubrique vous permet de garder le contact, tout en découvrant les informations les plus récentes et en surveillant les prochains rendez-vous que vous fixent les vins de Bourgogne.
A consulter sans modération !

Continuez votre exploration !

Suivez-nous

FacebookTwitterYoutubeLinkedIn

Millésime 2017 : toute l’élégance de la Bourgogne

En 2017, la Bourgogne tire son épingle du jeu, tant au niveau de la qualité que de la quantité. 

Ouillage du millésime 2017 en Bourgogne - BIVB / Aurélien IBANEZ

Bourgogne, 13 novembre 2017

Après plusieurs années de récoltes impactées par les aléas climatiques, elle retrouve, avec 2017, une récolte dont les volumes permettront de satisfaire ses marchés. Mais pas seulement ! Les vins donnent d’ores et déjà envie de découvrir ce millésime élégant.

La vigne ayant reconstitué ses réserves pendant l’hiver, elle profite pleinement du printemps très estival, prenant dès le débourrement (début avril) une avance qu’elle conservera jusqu’aux vendanges. Tout s’enchaîne sans temps mort. Dès la mi-juin, les parcelles sont en fleurs, puis très rapidement en fruits. La précocité du millésime se confirme.

L’été connaît quelques épisodes caniculaires, qui alternent avec une météo plus mitigée. Toutefois, la maturation se poursuit sur un bon rythme. Fin août, les premiers raisins sont récoltés, avec 2 semaines d’avance par rapport à la moyenne. Les vendanges se poursuivent jusqu’à la mi-septembre, au fil de la maturation de chaque parcelle. La qualité sanitaire des raisins est exceptionnelle, rendant l’utilisation des tables de tri anecdotique. L’enthousiasme est général au regard de cette belle matière première, à la maturité parfaitement aboutie, et aux volumes récoltés. Seul bémol, certains secteurs touchés par le gel de printemps n’atteignent pas les rendements espérés.

Les vinifications se déroulent sans encombre. La sérénité prédomine, avec ce millésime pour lequel la Bourgogne renoue avec ses grands classiques qualitatifs et quantitatifs.

Ce millésime a redonné le sourire aux vignerons Bourguignons. Découvrez ce qu’ils en disent à travers les témoignages de :
- Nathalie Carrette, Domaine Carrette à Vergisson, pour le Mâconnais
- Marinette Garnier, Maison Jaffelin à Beaune, pour les Côtes Chalonnaise, de Beaune et de Nuits
- Vincent Bartement, La Chablisienne à Chablis, pour le Grand Auxerrois et Chablis

Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
Climat du vignoble de bourgogne patrimoine mondial