L'odorat
  •   
Carnet de voyage Envoyer à un amiImprimer

Exercez votre odorat, pour explorer la richesse des vins de Bourgogne

Précis et capable de mémoriser une multitude d’odeurs, le nez est un allié de choix dans votre dégustation. Grâce à leur extraordinaire diversité aromatique, les vins de Bourgogne vous invitent à plonger au cœur de leurs arômes délicats.

Le saviez-vous ?

Votre palais est complémentaire de votre nez pour apprécier toute la richesse aromatique d’un vin. Il vous permet de ressentir pleinement l’expression de ses arômes, par rétro-olfaction. Il associe le goût à l’odorat, pour vous permettre d’identifier les fragrances surprenantes et multiples qui font la renommée des vins de Bourgogne.

Votre nez, complice de votre voyage aromatique

© BIVB / IMAGE & ASSOCIES Dégustation d'un vin blanc de Bourgogne

Porter un verre de vin de Bourgogne à votre nez vous ouvre un jardin extraordinaire aux mille et une senteurs.
Prenez le temps de ressentir les émotions que ce vin vous inspire. Laissez votre imagination vous transporter au cœur d’un sous-bois, croquez une framboise, respirez un bouquet de violettes…
L’intensité, la puissance, le millésime, le type d’élevage et les cépages utilisés sont autant de pièces du puzzle que vous assemblerez grâce à votre odorat.

Le meilleur moyen de sentir un vin consiste à humer par petites inspirations successives.
Tentez de distinguer les senteurs emblématiques des vins de Bourgogne : les fruits rouges (cerise) et les fruits noirs sauvages (mûres, myrtilles) pour les vins rouge, la fleur d’acacia et les agrumes pour les vins blancs, par exemple.

 

Une exploration aromatique étape par étape

© BIVB / IMAGE & ASSOCIES Examen olfactif d'un vin rouge de Bourgogne

La finesse des arômes des vins de Bourgogne s’épanouit au fil de la dégustation, en plusieurs temps.
Le premier nez consiste à sentir directement le vin, sans le remuer. Les parfums les plus délicats et les plus fugaces s’expriment alors.
Est-ce que le vin vous paraît agréable, intense, puissant, riche ?
La délicatesse et la profusion des arômes des vins de Bourgogne enrichissent votre voyage olfactif.
Tournez ensuite délicatement le vin dans votre verre, pour « l’ouvrir ».
Sentez-le et laissez-vous emporter par ses nouveaux arômes (deuxième nez). L’aération et le réchauffement progressif intensifient les odeurs et démultiplient la palette aromatique.
Florales, fruitées, minérales, animales ou encore épicées, les senteurs se déploient pour révéler la richesse et l’authenticité de votre vin de Bourgogne…

L’étape finale se passe en bouche !

 
Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
Climat du vignoble de bourgogne patrimoine mondial