Les hommes
Carnet de voyage Envoyer à un amiImprimer

A travers les Climats, l’histoire des hommes et femmes de Bourgogne se raconte

 Certains Climats portent l’empreinte d’un véritable tempérament bourguignon, construit au fil des épisodes de l’Histoire de France et du vignoble. Les vins issus de ces parcelles sont le miroir d’un authentique caractère régional, où l’effort quotidien se mêle à la passion des vignerons.

L’histoire viticole en Bourgogne a commencé à l’Antiquité gallo-romaine, il y a plus de 20 siècles. Elle a été façonnée par les peuples, rois, seigneurs, moines qui se sont succédé durant les différentes périodes de l’Histoire de France. En décodant les noms de certains Climats, c’est toute cette histoire, toute cette humanité que vous découvrirez.
 

De prestigieux propriétaires !

© BIVB / NARBEBURU Château du Clos de Vougeot en Bourgogne vu depuis les vignes

La Bourgogne est une terre empreinte de spiritualité, indépendante et noble.

Témoignages de cette histoire vivante, les Clos délimitaient autrefois les propriétés des seigneurs, des Ducs de Bourgogne ou des Rois de France. Ils servaient également d’enceinte aux terres de prestigieuses institutions religieuses.

C’est le cas du Clos de Vougeot, Climat rendu célèbre par les moines de l’abbaye de Cîteaux.
A Gevrey-Chambertin, le duc Amalgaire fit don d'un clos aux moines de l'abbaye de Bèze. Il est aujourd’hui connu sous le nom « Chambertin, Clos de Bèze ». C’est le clos qui a le premier laissé son empreinte dans l’Histoire : il est mentionné par écrit pour la première fois dès l’an 640 !

Cette notion se retrouve dans toute la Bourgogne, du nord (Chablis Grand Cru, Les Clos) au sud (Pouilly-Fuissé, Au Clos).
Ces parcelles murées sont l’un des symboles majeurs de la Bourgogne viticole.
 

 

Le tempérament bourguignon

© BIVB / ARMELLEPHOTOGRAPHE.COM Vendanges en Bourgogne

Passionné par son métier et les vins qu’il produit, le Bourguignon (que ce soit un homme ou une femme) affiche depuis toujours un tempérament bien trempé mais festif.

Certains Climats traduisent la relation forte qu’il vit avec sa vigne. Par exemple en Bourgogne, lorsque la terre colle aux pieds, le vigneron a coutume de dire qu’elle est amoureuse ! C’est sans doute le cas du sol dans le Climat Les Amoureuses à Chambolle-Musigny, qui est composé d’une couche argileuse peu profonde, reposant sur une dalle calcaire très compacte. Il suffit d’y mettre les pieds après la pluie pour comprendre…

Le nom de cette parcelle parle à l’imagination, suscite et a suscité des interprétations diverses. La plus probable est finalement très… terre à terre !

 

Les travaux saisonniers

© BIVB / ARMELLEPHOTOGRAPHE.COM Les travaux de la vigne en Bourgogne

 

Chaque jour, depuis plus de 2000 ans, les hommes et les femmes de Bourgogne écrivent l’histoire du vignoble et de ses vins par leurs gestes. Les travaux de la vigne  ont naturellement donné naissances à quelques noms très significatifs.

C’est le cas de La Corvée. Ce terme de droit féodal désigne les journées de travail gratuit et obligatoire que les vassaux devaient à leur seigneur. C’était le principal moyen de procurer au maître le renfort nécessaire en main d’œuvre pour accomplir les tâches saisonnières importantes, telles que les vendanges.

Exemples de vins à découvrir : Ladoix Premier Cru, La Corvée ou Nuits-Saint-Georges Premier Cru, Clos des Corvées.

 
Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
Climat du vignoble de bourgogne patrimoine mondial