Carafer ou décanter
  •   
Carnet de voyage Envoyer à un amiImprimer

Carafer ou décanter, pour exprimer toute la personnalité aromatique du vin

Le carafage et le décantage ne sont pas obligatoires, mais peuvent vous permettre de profiter pleinement des sensations procurées par votre vin.
S’il est très jeune ou un peu « fermé », déployez toute sa richesse aromatique en le versant dans une carafe pour l’aérer. S’il s’agit d’un vin vieux, le décanter libèrera ses secrets préservés.

Révélez les arômes des vins jeunes grâce au carafage

© BIVB / MONNIER H Carafer un vin rouge de Bourgogne

Pour mieux découvrir les qualités d’un vin jeune et prendre plus de plaisir à le déguster, vous pouvez le carafer. Cela consiste à l’aérer (ou à l’« oxygéner ») en le versant dans une carafe, afin de libérer ses arômes et de l’assouplir. Ce geste concerne en particulier :

Les vins de Bourgogne rouges tanniques

Ils contiennent des tannins (composants de la peau du raisin) très perceptibles lors de la dégustation. Ces derniers donnent au vin un goût âpre, un peu rêche, que vous adoucissez par l’exposition à l’air.

Les vins de Bourgogne blancs, puissants et complexes, élevés en fût

Généreux et corsés, ils possèdent une large palette aromatique. En les aérant, vous révélez cette profusion d’arômes. Vous atténuez aussi l’intensité des notes boisées, liées à la maturation du vin au contact des fûts de bois. Pour une oxygénation réussie, choisissez une carafe large, offrant une surface d’aération importante. Versez-y votre vin de Bourgogne, en le faisant couler le long des parois.

Loin des gestes solennels et méticuleux du décantage, le passage en carafe peut paraître « violent ». Mais pas d’inquiétude, les vins de Bourgogne, élevés pour devenir centenaires, ont parfois besoin d’être légèrement « secoués » pour s’apprécier dans leur prime jeunesse !

Laissez ensuite votre vin reposer pendant une à deux heures. Peu à peu, au contact de l’air, il va « s’ouvrir », telle une fleur délicate, en révélant toute sa profondeur aromatique
 

 

Décanter, un art subtil réservé aux vieux vins

La décantation d'un vin de Bourgogne © BIVB / MONNIER H.

Vous allez déguster un vieux vin ? Afin de déployer toute la subtilité de son bouquet (odeurs), décantez-le avant de le servir.

Le décantage est un mode de carafage très minutieux, qui consiste à aérer légèrement le vin tout en le séparant d’éventuels dépôts. Il nécessite une grande délicatesse, à l’image des arômes qu’il permet de délivrer.

Pour ne rien perdre des qualités de votre vin de Bourgogne, réalisez cette opération juste avant la dégustation. Grâce à cette technique vous apprécierez les vins âgés toute leur histoire, dans toute leur diversité, le temps de savourer une expérience unique...

 
Top
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération
Climat du vignoble de bourgogne patrimoine mondial